> sciences et techniques industrielles
Actions pédagogiques particulières
Actions pédagogiques particulières > Cordées de la réussite

Cordées de la réussite à Pierre Emile Martin de Bourges

Le dispositif des cordées de la réussite vise à favoriser l'accès des jeunes, par l'information et la découverte, à l'enseignement supérieur. En leur donnant les clés pour s'engager avec succès dans des filières d'excellence.

www.cordeesdelareussite.fr/

 

Historiquement, l'IUT département Génie Civil - Construction Durable (IUT GC-CD) recevait peu de bacheliers STI2D-AC : moins de 10% d’élèves issus de STI2D à l'IUT GC-CD de Bourges, avant la mise en place de cette cordée. Un fort pourcentage des élèves issus des formations techniques accédait alors aux études post-baccalauréat via les BTS.

Le dispositif national de ces cordées nous a permis d'élaborer en commun un projet lycée/IUT : la création d'un totem en béton de terre représentant la section architecture et construction. Ce totem nous a servi de prétexte pour étudier le dessin, le croquis, les matériaux et leur mise en œuvre... Il nous sert aussi pour présenter la section lors des journées portes ouvertes.

Déroulé du projet sur une année scolaire

Déroulé temporel

Etapes du projet :

  • Présentation du projet aux élèves et discussion sur le choix des matériaux de construction respectant le mieux l'environnement.
  • Recherche formelle du totem en co-enseignement par un professeur de sciences industrielles de l'ingénieur spécialité « architecture et construction » et par un professeur d’arts appliqués.
  • Présentation orale des élèves défendant leur projet et sélection du totem le plus représentatif par un jury composé d'enseignants du lycée, d'enseignants, de techniciens et du chef de département de l'IUT.
  • Modélisation du totem choisi à l'aide d'un modeleur volumique.

  • Déplacements à l’IUT : les élèves ont pu rester sur site des journées complètes pour réaliser les activités programmées. Cela leur a permis de se familiariser avec l’organisation propre à l'enseignement supérieur et de découvrir les services (Crous…).
  • Après des démarches d'investigation sur internet, les élèves réalisent des éprouvettes normalisées dans différentes formulations de bétons de terre (argile, granulats, chaux et eau).
  • Les éprouvettes sont mises en chambre à atmosphère contrôlée pour atteindre des temps de prise normalisés.
  • A l’IUT, nous testons par des essais destructifs ces éprouvettes (principalement en compression). Test aussi en parallèle d'éprouvettes en béton afin de comparer les résultats. Un choix de composition est fait en fonction des différents tests.
  • Au lycée, impression 3D du totem pour validation des formes et définition des plans de coffrage.

 

(1er prototype non validé)

(2ème prototype validé)


 A l'IUT, réalisation par les élèves des coffrages et coulage de la formulation choisie lors des tests à l’IUT.

 Décoffrage au lycée et débriefing sur l'intégralité du projet.

Conclusion :

Une immersion en milieu universitaire, un projet fédérateur et de surcroît, une approche scientifique (essais, analyse des résultats), sont autant d'éléments qui vont aider le lycéen à définir son avenir Post-Bac. Ce projet a permis aux élèves de prendre du recul par rapport à l’orientation vers le cycle d'enseignement supérieur sur le plan des études mais aussi sur les aspects liés à la vie étudiante.

Rassuré sur son insertion à l'IUT, le lycéen se projette alors avec davantage de confiance dans son avenir d’étudiant à l’IUT.

Les intervenants : Mme Guiraud, professeure d’arts appliqués au lycée Pierre Émile Martin de Bourges. Mr Raymond, IUT Génie Civil et Construction Durable. Mr Guérin SII-AC au lycée Pierre Émile Martin de Bourges : guillaume.guerin@ac-orleans-tours.fr.

MEN
accédez à  votre espace